jeudi 29 janvier 2015

Les prévisions des professionnels de l'immobilier pour 2015

A quoi s'attendre pour 2015 dans l'immobilier neuf et ancien, après une année 2014 plus que mitigée? Si les premiers rapports n'ont pas tardé, rien n'est encore définitivement clair pour cette année qui vient de débuter.

Si les grandes villes et centres urbains ont su maintenir une certaine attractivité et un dynamisme comparé aux régions plus périphériques, les premières semaines de 2015 semblent annoncer un léger recul pour ce qui est des locations. Le reflux au mètre carré devrait être global pour une bonne partie de l'année.

Si l'ancien reste bien en berne, on peut entrevoir une embellie pour le marché du neuf. La plupart des experts s'accordent à prévoir une augmentation des ventes. Les principaux facteurs de relance cités concernent l'avantage fiscal Pinel, ainsi que le crédit PTZ+. Une réadaptation du marché à la réalité du terrain semble indispensable, si l'on sait que le niveau du neuf était au-dessous des 100'000 l'an dernier.

Dans la niche de l'immobilier d'entreprise et des centres d'affaires, l'année 2014 a été excellente, notamment grâce aux investissements étrangers en France dans le domaine des bureaux. 2015 devrait être au moins au même niveau. De nombreux projets de construction de centres d'affaires ont vu le jour en France l'année passée, et la tendance devrait encore se renforcer cette année. Les bureaux à louer restent un business model d'actualité, tant l'investissement immobilier reste incertain en France.

vendredi 11 avril 2014

Evaluer la réputation d'une agence immobilière

Lors de la vente ou de l'achat d'un bien immobilier, la question se pose souvent de choisir un agent immobilier. Le premier réflexe est de regarder sur internet si cette société a un site, ensuite de voir si des internautes ont posté des témoignages, critiques ou remerciements pour cette agence.

Cependant, alors que ce processus est relativement aisé pour un site de vente en ligne ou un particulier, le petit monde des agences immobilières est beaucoup plus globalisé, policé et contrôlé que d'autres. La plupart des sites ne diront rien de précis sur la plupart d'entre elles, à moins d'un gros scandale. On ne peut donc pas aisément vérifier l'e-reputation d'une entreprise immobilière comme dans d'autres cas. Le site de UFC Que Choisir regroupe un certain nombre d'actions groupées.  Récemment, de grandes enseignes ont été condamnées suite à des facturations abusives. Dans le domaine de l'immobilier, il s'agit toujours de près ou de loin d'une histoire de facturation, de frais excessifs.

C'est pourquoi il est avant tout important de se renseigner sur ces pratiques, car au final, même si de nombreuses personnes portent plainte, au final la plupart des clients ne réalisent pas que beaucoup de ces pratiques sont frauduleuses. Donc à moins d'être vraiment mis sur la paille suite à une transaction immobilière, les critiques n'apparaissent pas sur internet et les agences peuvent continuer ces pratiques.

Finalement, le cas de l'immobilier n'est pas si unique: dans les domaines très spécialisés, notamment l'informatique, les télécommunications ou par exemple l'automobile, il faut acquérir un certain bagage de connaissances sous peine de perdre beaucoup d'argent. Fort heureusement, il subsiste de nombreuses entreprises faisant honnêtement leur travail, pour lesquelles ces pratiques ternissent la profession.

jeudi 19 septembre 2013

Le marché francophone des sites de petites annonces

Alors que la reprise économique peine toujours à se faire sentir dans le monde de l'immobilier, un ami m'a demandé l'autre jour quel était le meilleur moyen de trouver un logement sur internet. Pour le neuf, passer par une agence immobilière reste sans doute indispensable, mais ce n'est pas forcément le cas pour la location. Voyons donc quels sont les principaux sites francophones sur la toile:

France
Même s'il existe de nombreux sites dédiés à l'immobilier en France, voici les sites véritablement spécialisés dans l'immobilier et les plus actifs:

SeLoger
L'un des sites les plus importants contenant le plus de mises à jour et de contenu.


ParuVendu
Autre géant du secteur, des milliers d'annonces pour la vente, la location, etc.

Immostreet
Site immobilier en pleine croissance, possédant également des sites spécifiques à la Suisse ou la Belgique (voir ci-dessous)


Suisse

Même si le marché immobilier suisse-romand reste relativement limité en termes de population, il existe plusieurs sites spécialisés permettant de trouver tout type de bien.

Cavendre immobilier
Site en pleine croissance axé sur la Suisse romande, proposant de nombreuses petites annonces immobilières.

Anibis.ch
Site plutôt généraliste mais souvent mis à jour.


Belgique


Quelques sites dédiés au marché francophone de l'immobilier en Belgique:


ImmoVlan
Un acteur devenu incontournable dans le marché des petites annonces pour la vente ou l'achat.

2ememain
Pour les particuliers recherchant des locations, classement par région.


Canada

Pour les Canadiens francophones, quelques sites dédiés, classés par ville ou province, même si les plus grands acteurs restent anglophones:

Lespac Immobilier
La section immobilier du numéro un des petites annonces au Québec .

Kijiji Québec / Montréal
Les principales villes et régions francophones du Canada pour tout ce qui concerne la location immobilière.



lundi 28 janvier 2013

Prévisions 2013 pour l'immobilier à Lyon

Première agglomération de cette série sur les prévisions immobilières en 2013: Lyon.

L'année 2012 a vu une baisse globale de 1.3%, pour atteindre un prix au mètre carré de 2616 EUR (source), et l'année 2013 semble continuer sur cette voie d'après les premières prévisions.

En termes de ventes, les prévisions pour l'immobilier ne sont pas bonnes. D'après les experts immobiliers, nous devrions retrouver un niveau de ventes équivalent au début des années 90. Les maisons restent le domaine le plus touché, et l'on peut espérer une résistance du marché des appartements du fait de la démographie de Lyon, qui de ce fait prévoit à 20 ans près de 10000 logements à construire.

Les agglomérations où les nouvelles constructions sont difficiles conserveront leur prix élevés du fait de l'offre et de la demande, mais d'autres marchés pourront voir une baisse de près de 6%. Concernant l'immobilier d'entreprise, la location d'un bureau à Lyon devrait voir une légère hausse selon la cotation des quartiers.

vendredi 6 mai 2011

Domicilier son entreprise à la maison

De nombreux entrepreneurs souhaitent démarrer une activité chez eux, afin de ne pas devoir louer des locaux externes et ainsi économiser des frais fixes relativement importants, ce qui peut être réalisé à travers la domiciliation d'une entreprise dans sa propre habitation.

Le point principal est de vérifier que le bail de l'habitation ne proscrit pas ce type d'activité à la base, ce qui est en général le seuil écueil pour toutes celles et ceux désirant démarrer leur activités depuis chez eux. Il y a toutefois une restriction dans de nombreuses grandes villes, empêchant d'entreposer des marchandises ou de recevoir des clients. Depuis la loi Dutreuil de 2003, la notion de siège social pour les entreprises individuelles a été modifiée. Evidemment, toutes les démarches nécessaires à la création d'une entreprise restent en vigueur, mais l'entrepreneur est libre de choisir l'adresse de son logement s'il le souhaite.

Pour plus d'informations, lire les
articles de loi ainsi que des détails sur les dispositions en vigueur.

vendredi 24 décembre 2010

Immobilier d'entreprise: l'heure du bilan

L'année s'achève, et le sentiment de beaucoup d'acteurs de centres d'affaires est mitigé: alors que certains se réjouissent de la reprise indiscutable de l'immobilier d'entreprise dans son ensemble, de nombreuses sociétés de services ne sont pas encore sorties de la crise. Malgré des prédictions immobilières 2010 pessimistes, les résultats obtenus ont tout de même été satisfaisants sur bien des points. Deux conceptions du métier semblent s'affronter: d'un côté, de petites surfaces modulables semblent offrir des avantages indéniables aux sociétés recherchant des espaces peu coûteux, de l'autre, de grandes entreprises ont tendance à louer de grands espaces de bureaux, et de regrouper plusieurs activités en une. C'est surtout le cas dans les grands centres urbains français tels que Lyon ou Paris.

En ce qui concerne la vente et l'achat de biens immobiliers d'entreprise, la reprise se confirme mais reste bien en-deçà des records de l'année 2007, où 30 milliards avaient été investis, contre à peine 10 cette année.

La prudence des banques et établissement financiers, qui il y a quelques années n'hésitaient pas à investir jusqu'à 80% du prix, a aussi influé sur cette baisse d'investissements. En moyenne, on compte aujourd'hui une couverture de 65% en moyenne, rarement plus.

Bref, cette année a confirmé une reprise prudente et peut-être plus durable que par le passé, même si tous les indicateurs ne sont pas au vert et qu'il reste encore beaucoup à faire pour que la confiance soit totalement rétablie.

vendredi 22 octobre 2010

Rentrée: l'immobilier d'entreprise explose

D'après les indicateurs financiers et économiques, l'immobilier d'entreprise a effectué un bond de plus de 30% en septembre par rapport au mois d'août. Cette tendance confirme l'augmentation constatée au premier trimestre sur le location de bureaux, malgré les mauvais résultats désastreux de plusieurs prestataires de centres d'affaires, notamment à Paris. Même si une partie de cette augmentation peut être expliquée par le retour des vacances, une rapide comparaison avec l'année précédente confirme l'augmentation. Le secteur de l'immobilier d'entreprise est en effet en pleine croissance, en enregistrant une augmentation de près de 20% par rapport à la même période l'année précédente.

Le secteur de la construction et du bâtiment a également progressé de la même manière. En France, c'est le nombre de création d'entreprise qui est en augmentation, dont une large part de sociétés établies dans le secteur immobilier. Cette tendance réjouissante permet d'espérer de très belles choses pour l'année à venir, même si l'évolution de l'immobilier américain reste très incertain pour les mois à venir.